uu.seUppsala University Publications
Change search
CiteExportLink to record
Permanent link

Direct link
Cite
Citation style
  • apa
  • ieee
  • modern-language-association
  • vancouver
  • Other style
More styles
Language
  • de-DE
  • en-GB
  • en-US
  • fi-FI
  • nn-NO
  • nn-NB
  • sv-SE
  • Other locale
More languages
Output format
  • html
  • text
  • asciidoc
  • rtf
Lire l’espace par le texte, lire le texte par l’espace : Une analyse des catégories spatiales de l’espace dramatique et de leurs opérateurs dans trois drames historiques d’Alexandre Dumas père.
Uppsala University, Disciplinary Domain of Humanities and Social Sciences, Faculty of Languages, Department of Modern Languages, Romance Languages.
2013 (French)Independent thesis Advanced level (degree of Master (Two Years)), 20 credits / 30 HE creditsStudent thesis
Abstract [fr]

Comme le titre de cette étude le propose, nous avons tenté de lire l’espace par le texte et le texte par l’espace. Cette analyse a pour objet un corpus constitué de trois pièces d’Alexandre Dumas père, drames historiques de la période romantique : Henri III et sa cour (1829), Charles VII chez ses grands vassaux (1831), ainsi que La Tour de Nesle (1832), écrit en société avec Frédéric Gaillardet.

Cette analyse des catégories spécifiquement spatiales de l’espace dramatique et de leurs opérateurs a été réalisée tout d’abord à travers une redéfinition enrichie du concept d’espace dramatique. Puis, grâce à un relevé systématique de tous les lieux et de tous les objets (mimétiques ainsi que diégétiques) présents dans le texte, ont été extraits les éléments spatiaux du texte (appelés unités spatio-dramatiques) permettant de dégager des ensembles spatiaux sémantisés, que nous avons nommés paradigmes, dont l’analyse constitue la première partie du mémoire. Ces paradigmes sont organisés en couples : le couple « verticalité » / « horizontalité » ainsi que le couple « ouvert » / « fermé ». Les résultats de cet examen indiquent entre autres un resserrement de l’espace scénique sous la pression d’un espace dramatique organisé à cet effet dans chacun des drames.

L’étude des objets théâtraux en tant que signes dans la deuxième partie de l’étude a également joué un rôle déterminant dans cette volonté de lecture du texte par l’espace ; en observant les objets, autant scéniques que diégétiques et en élargissant ce concept aux personnages dans leur acception la plus générale, nous est apparu un autre de leurs rôles, au-delà de l’accessoire. En tant que « passeurs d’espaces », concept défini dans cette étude, ces objets ont permis à notre analyse de se concentrer sur les liens dynamiques existants entre différents espaces : à l’intérieur du texte lui-même, entre texte et scène, entre différents espaces personnels mais également entre le théâtre et le monde.

Ces passeurs, prenant différentes formes, ont permis une approche des liens dynamiques reliant ces espaces et constituent un nouvel outil d’analyse du concept d’espace au théâtre en général. Ils ont permis également de mettre au jour certains des rouages internes de l’espace dramatique dumasien, points communs entre les différentes pièces du corpus atténuant clairement les lignes de démarcation génériques conventionnelles.

Place, publisher, year, edition, pages
2013. , 92 p.
National Category
General Literature Studies
Identifiers
URN: urn:nbn:se:uu:diva-210144OAI: oai:DiVA.org:uu-210144DiVA: diva2:661318
Supervisors
Available from: 2014-07-09 Created: 2013-11-02 Last updated: 2014-07-09Bibliographically approved

Open Access in DiVA

No full text

By organisation
Romance Languages
General Literature Studies

Search outside of DiVA

GoogleGoogle Scholar

urn-nbn

Altmetric score

urn-nbn
Total: 472 hits
CiteExportLink to record
Permanent link

Direct link
Cite
Citation style
  • apa
  • ieee
  • modern-language-association
  • vancouver
  • Other style
More styles
Language
  • de-DE
  • en-GB
  • en-US
  • fi-FI
  • nn-NO
  • nn-NB
  • sv-SE
  • Other locale
More languages
Output format
  • html
  • text
  • asciidoc
  • rtf